jeudi 23 février 2012

L'INSTANT PRESENT


"On m'a dit que tu es sage... 

S'il te plaît, dis-moi quelles sont les choses que peut faire un sage qui ne sont pas à la portée de tout le monde. 

L'ancien lui répond: quand je mange, je mange; quand je dors, je dors; et quand je parle avec toi, je parle avec toi.  
 
Mais enfin, ça aussi, je peux le faire et je ne suis pas sage pour autant, lui répond l'homme surpris. 

Je ne le crois pas, lui réplique l'ancien. Parce que quand tu dors, tu te remémores les problèmes que tu as eu au cours de la journée ou tu imagines ceux que tu pourrais avoir au réveil. Quand tu manges, tu planifies tout ce que tu vas faire plus tard. Et pendant que tu parles avec moi, tu penses à ta prochaine question ou à ce que tu vas me répondre, avant que j'ai terminé de parler. 

Le secret, c'est d'être conscient de ce que nous faisons dans le moment présent, et ainsi profiter pleinement du miracle de la vie."


La pleine conscience est un entraînement de l'esprit visant à porter l'attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle et sans jugement de valeur.

Plus concrètement, il s'agit de focaliser son attention sur sa respiration, ou un endroit du corps, ou un mouvement, ou tout autre stimulus, et de ramener son esprit à cette focalisation chaque fois que l'attention s'en éloigne.
L'objectif n'est pas, de vouloir changer les choses. Le point fort de la pleine conscience, c'est plutôt d'arriver à être présent à ce qui est là, maintenant, que cela soit positif ou négatif d'ailleurs.


L'ART DE LA MARCHE


Pratiquée consciemment, la marche est probablement l’acte le plus régénérateur, la pratique corporelle la plus aboutie qui soit.
Yvan AMAR

L'oxygène nourrit nos cellules !!
Nous avons tous besoin d'oxygène pour vivre, malheureusement nous n'utilisons que 30 % de notre capacité respiratoire.

Une respiration profonde aide notre corps à améliorer notre santé.

C'est là qu'interviennent tous les bienfaits des exercices respiratoires de la Marche Afghane, fondés sur la synchronisation parfaite des pas et de la respiration.

Apprendre à respirer correctement

Il est étonnant de voir à quel point la respiration est ignorée et surtout à quel point peu de personnes respirent correctement.

La régulation de la respiration

En apprenant à réguler notre respiration, nous pouvons rendre notre organisme plus performant et diminuer les effets du stress
La respiration est l'une des rares fonctions vitales sur laquelle nous pouvons agir directement.

Emplir ses poumons d’air pour l’expulser ensuite ne suffit pas à définir une bonne respiration. Nous effectuons en moyenne 15 000 respirations par jour : cela vaut la peine d'en effectuer une partie amplement et en pleine conscience afin de profiter pleinement de ses bienfaits. 
En vous libérant des habitudes figées acquises au cours de votre histoire, devenez le chef d’orchestre de votre respiration et apprenez à respirer de façon consciente.

La marche, coordonnée à une respiration efficace, devient alors une source de plaisir, un bienfait physique et mental… Il est évident qu'une pratique nouvelle demande un temps d'apprentissage, cependant avec un peu de pratique chacun peut trouver dans cette façon de marcher beaucoup de paix et elle deviendra vite un moyen de vivre, ici et maintenant, en pleine conscience.

Principe de la Marche Afghane :

Le principe de la marche Afghane, appelée ainsi par Edouard G. stiegler dans son livre « Régénération par la marche Afghane », est d’une simplicité enfantine. Il suffit de compter le nombre de pas effectués sur l’inspiration et le nombre de pas effectués sur l’expiration. Ce comptage permet de mesurer le temps que dure l’inspire et l’expire. 
En un premier temps, il ne faut pas chercher à modifier sa respiration : simplement constater la durée en nombre de pas de notre respiration.
Lorsque la mesure de son rythme respiratoire propre est claire, nous passons à la deuxième phase en s’obligeant à inspirer et expirer sur une durée précise selon que nous cheminons en terrain plat ou pentu,  nous optimisons alors notre ventilation et acheminons jusqu’aux cellules la quantité nécessaire d’oxygène à l’effort fourni. 

Plusieurs rythmes respiratoires existent, libre à chacun de choisir celui qui correspond au type de terrain et à son niveau de pratique. 

Un conseil : pendant tout le processus, comptez mentalement. C’est plus simple et vous tiendrez le rythme plus facilement
La respiration consciente se pratique en douceur, sans forcer, afin de nous libérer de 70% de nos déchets organiques et d'apporter de l'oxygène à nos cellules.
Les bienfaits de cette respiration sont nombreux et plus vous la pratiquerez, plus vous en découvrirez. Celui que je trouve merveilleux c'est que vous tenez là un procédé très simple pour sortir de votre mental. 
En vous concentrant sur le flux et le reflux de votre respiration, sans aucune autre intention, sans rien forcer, en portant toute votre attention sur votre ventre et en vous attachant à ressentir, vous verrez votre mental se calmer.

Lorsque les différents comptages en synchronisation du pas et du souffle sont suffisamment automatisés, nous pouvons alors passer dans la phase mentale de la Marche Afghane. 
Il s’agira alors de remplacer les comptes par des syllabes de mots positifs, par exemple au lieu de compter (1,2,3)  on pourra dire : « je vais bien », ou « Har-mo-nie » ou toute autre mot ou phrase en trois syllabes qui raisonne positivement en nous. C’est alors une véritable culture du positif que nous pouvons nous auto-appliquer sans retenue….

« Inspirant, je calme mon corps
Expirant, je souris
Demeurant dans l’instant présent
Je reconnais toute la merveille de cet instant »

Tchich Nhat Hanh moine Zen vietnamien



mercredi 15 février 2012

Article de presse

Cette semaine on parle de nous dans la presse de la Manche.

Voici pour ceux et celles qui n'auraient pas vu. Dommage! car nous n'étions vraiment pas nombreux ce jour ! Veille de vacances? Temps froid? Certes mais......ensoleillé, comme d'hab! dans notre grand nord, qui est le Cotentin! 
Oui, oui vous pouvez le constater sur la photo! et en prime une belle rando!




jeudi 9 février 2012

RECETTE DE VIN CHAUD CANNELLE

INGRÉDIENTS
Pour
3 litres de vin rouge fruité
15cl de crème de mûres (mais cela pourrait être également du cognac ou du rhum)
375 g de cassonade
3 jus d’oranges pressées (+la pulpe)
1 jus de citron
2 clous de girofle
3 bâtons de cannelle
3 baies de genièvre
En bonus, vous pouvez ajouter d’autres épices : gingembre, cardamone, …

PRÉPARATION
Verser le vin et la crème de mures dans une casserole. Faire chauffer.
Vous pouvez remplacer la crème de mures par de la crème de cassis, Cognac, Rhum) faire flamber.

Ajouter le sucre, les jus de fruits, la cannelle, les clous de girofle, 2 étoiles de badiane (anis étoilé) les baies de Genièvre et les autres épices que vous avez éventuellement choisi d’ajouter.

Laisser frémir très doucement, une bonne vingtaine de minutes

Goûter. Vous pouvez si nécessaire ajouter un peu d'eau.
Laisser infuser pendant 2 heures à couvert.

Réchauffez, filtrez à l'aide d'une passoire, servir très chaud.

Et voilà, la recette de Vin Chaud Cannelle est terminée!

C'est encore meilleur lorsque le vin est prêt 3 jours à l'avance !



dimanche 5 février 2012

ZUMBA

Aujourd’hui je vais vous parler du sport à la mode LA ZUMBA !

Grâce à Laëtitia Instructeur Zumba, nous avons découvert cette nouvelle activité. 
Une cinquantaine d’adhérents, petits et grands, entre amis ou en famille sont venus, pour une belle après midi conviviale, ensoleillée par les sourires de tous, mais aussi par les musiques ainsi que l’énergie et le dynamisme de Laëtitia.




La  zumba permet de se dépenser en s'amusant !



video



 
Qu’est ce que LA ZUMBA exactement?


La Zumba est une danse fais de chorégraphies simples, avec des répétitions de 4 à 5 mouvements maximum, s’appuyant sur des rythmes inspirées des danses et musiques latines (Salsa, Merengue, Cumbia, Reggaeton….)

Pour la p’tite histoire
La danse Zumba est née par accident


Son créateur Alberto Perez professeur d'aérobic avait oublié sa musique habituelle. Il a alors sorti une musique mélangée de salsa et merengue sur lesquelles il aimait danser chez lui. Tous ses élèves ont adoré faire de l'exercice sur ces musiques latines. 
  
Et voilà La Zumba est née !

En 1999, deux associés se joignent à Alberto Perez pour faire connaître la Zumba au niveau international. La danse Zumba, originaires d'Amérique latine, a maintenant atteint une popularité à travers le monde.
En 2011, on estime qu'il y a 5 millions de pratiquants de Zumba et plus de 30 000 instructeurs certifiés dans plus de 75 pays dans le monde.